Mes conseils pour améliorer les prévisions

En tant qu’entrepreneur je cherche à prévoir avec un maximum de précision mes prochains résultats financiers. Cette prévision est essentielle pour pouvoir mettre en place de nouveaux objectifs et une stratégie de développement précise. Cela passe par une modélisation financière qui utilise le plus d’éléments concrets possible. 

A quoi ça sert ?

Dans un premier temps, avant de vous expliquer mes conseils pour mettre en place une bonne modélisation financière, je me dois de revenir sur son utilité.

Le développement d’une entreprise nécessite de définir des objectifs. Selon le type d’entreprise, le secteur d’activité  et les budgets disponibles, les objectifs seront différents d’une société à une autre. Cependant, un élément commun à toute entreprise est la gestion des finances.

Celle-ci doit permettre d’anticiper les charges, mais aussi les bénéfices. Le but est aussi de définir le prix optimal des produits ou des services pour que notre activité soit rentable. Un prix trop haut n’attirera pas les consommateurs et clients, alors qu’un prix trop bas ne génèrera pas de bénéfices.

Il faut notamment calculer le prix de revient, c’est-à-dire combien nous rapportera chaque produit ou service vendu. Créer de bons outils de prévisions permet donc de mieux définir les objectifs de l’entreprise.

Etre le plus près possible de la réalité

Une prévision de qualité est celle qui permet d’obtenir des résultats proches de la réalité. Ainsi, si à la fin de l’exercice on constate que l’écart entre les résultats financiers obtenus et ceux qui étaient prévus est faible, c’est que notre modèle financier est le bon.

Pour cela il est nécessaire de réaliser une étude de marché précise et de prendre en compte les résultats précédents. Cette prévision doit prendre en compte les données de votre entreprise, mais également celles de vos concurrents et du marché en général.

Dans tous les cas, il faut prévoir plusieurs scénarios possibles. Cette anticipation permet de mieux s’adapter et ainsi toujours être le plus possible en adéquation avec les prévisions, et donc avec les objectifs que l’on s’est imposés, selon ces prévisions.

En somme, il faut toujours mettre à jour votre prévision financière, même si celle-ci s’est avérée très précise pour le dernier exercice.