La marque Nokia

Cette entreprise de télécommunications a été créée en 1865 en Finlande. D’abord spécialisée dans le caoutchouc, la papeterie et les câbles, elle prie une envergure nationale en 1966, suite à la création d’un groupe du même nom regroupant plusieurs sociétés. En 1970, elle se lance dans les téléviseurs puis dans la téléphonie mobile en 1992. Elle délaisse alors toutes ses activités pour se consacrer uniquement à ce secteur. Ce pari, visionnaire à l’époque, se révélera gagnant quelques années plus tard. En effet, à l’époque personne ne croyait à la diffusion si rapide de la téléphonie mobile auprès des particuliers.

Le 3310 est de retour

Pour des besoins de liquidité, elle se développe en se cotant en 1994 sur l’indice du Nasdaq. Cet argent frais lui permet de réaliser des investissements massifs dans différentes innovations. Nokia connait alors un décollage fulgurant en l’an 2000 grâce au modèle 3310. Depuis, de nombreux autres constructeurs arrivèrent sur le marché comme Samsung notamment.

Pour pallier à ce marché devenu très concurrentiel, Nokia fusionne avec Siemens afin de créer un géant mondial des télécommunications. Entre 2007 et 2008, et malgré des bénéfices record, Nokia est confrontée à des mouvements sociaux en Allemagne et en Inde car les délocalisations se multiplient. Une sombre affaire de lobby a également entaché la marque finnoise.

Des choix judicieux

Depuis, de nouvelles valeurs furent établies au sein de la société. Aussi, selon Greenpeace, Nokia est l’entreprise la plus éco-responsable au monde. Notamment pour son système de collecte des anciens terminaux très développé. En 2010, Nokia continue son accroissement en absorbant la marque Motorola.

Technologiquement, Nokia s’est essayée aux consoles de jeux (N-gage, N93) et aux tablettes internet (N800, N900). Elle utilisait également son propre système d’exploitation « Symbian » jusqu’au début d’année 2011 où un protocole d’accord fut signé pour l’utilisation du système de chez Microsoft. Innovation et durabilité restent les maîtres mots du géant finnois.