Être accompagné au quotidien quand on est malade

Certaines affections longue durée peuvent rendre les personnes dépendantes de sorte qu’elles ne puissent plus être autonomes chez elles. Or rester dans un environnement familier et rassurant peut être la clé d’une guérison plus rapide. En cas de cancer par exemple de nombreux médecins affirment qu’une partie de la rémission se joue sur un plan purement psychologique. Être bien accompagné dans sa vie quotidienne fait partie des éléments indispensables lorsque l’on perd de la mobilité.

Une initiative encouragée par l’État

Les réductions budgétaires dans le secteur de la santé publique ont conduit à la fermeture de nombreux centres de soins et d’hôpitaux. Le manque de personnel et de places disponibles dans les établissements a poussé l’État à encourager le maintien des personnes âgées et malades à domicile ainsi que les actes de chirurgie ambulatoire. C’est notamment pour cette raison que se développent des entreprises d’aide à domicile.

Une assistance de vie

Les professionnels du service à la personne vous offrent une assistance matérielle pour vous aider ou réaliser vos tâches du quotidien comme les courses et l’entretien de la maison. Il peut s’agir de prestations plus techniques comme l’aide à la mobilisation ou le transport en véhicule. L’aide administrative est également très utile lorsque l’on a de nombreuses formalités à fournir aux organismes de santé. Enfin, il ne faut pas négliger l’accompagnement des personnes et pouvoir leur procurer une présence, une personne à qui parler et avec laquelle passer du temps.

Des prestations prises en charge

Certaines pathologies nécessitent la prise en charge de ces prestations d’assistance. C’est pour cette raison que la sécurité sociale et certaines mutuelles peuvent rembourser les frais occasionnés par l’emploi d’une assistance à domicile. Sous certaines conditions, votre médecin référent pourra vous prescrire ce type de service et il vous faudra ensuite vous rapprocher vers votre organisme de sécurité sociale. C’est le cas notamment de certaines affections longue durée particulièrement invalidantes.