Comment s’y prendre pour bien isoler le sol de votre maison ?

Le sol de votre maison subit une déperdition de chaleur qui tourne autour de dix pour cent. C’est beaucoup moins que la déperdition subit par le toit ou les murs.

Toutefois, son impact est loin d’être négligeable du fait qu’on est plus en contact avec lui qu’avec les deux autres. Sa banalisation a un impact négatif sur notre confort dans la maison.

Pour celles construites après 2000, l’isolation est intégré ce qui n’était pas automatique avant cette date. La rénovation de l’isolation du sol étant fastidieux, la meilleure affaire est d’en choisir une de qualité.

Ainsi est-il important de bien choisir la technique d’isolation ainsi que les matériaux et le professionnel qui sied. Les éléments qui suivent vous permettront de faire votre choix en toute connaissance de cause.

Quelle est la technique adéquate ?

Il existe trois choix à opter selon les cas : l’isolation du dessusl’isolation du dessous ou l’isolation entre les éléments du plancher. Le choix dépend de facteurs tels que le caractère neuf ou non de la construction, le type de matériau que vous avez choisi pour vos planchers, etc.

Ainsi, l’isolation par le dessus est privilégié pour les constructions neuves en ayant cure de choisir des panneaux qui résisteront à la compression du sol, ce qui est rarement le cas du viager comme indiqué ici.

Elle est déconseillée pour les rénovations du fait qu’elle devra nécessiter la cassure du sol en place et de ce fait devient trop cher et trop pénible.

L’isolation par le dessous est par contre pratique pour les rénovations. Il s’agit des cas où votre maison dispose d’un sous-sol

La dernière technique (isolation entre les éléments du plancher) est envisageable pour les planchers en bois ou en métal.

Il sera alors possible d’utiliser des isolants en vrac tels que l’argile. C’est une technique qui peut être utilisée en neuf comme en réhabilitation.

Les meilleurs matériaux

L’opportunité du choix dépend de la technique utilisée. Parmi les matériaux disponibles, vous avez la laine de bois, le liège expansé, le polyuréthane, la laine de verre, le chanvre, etc. 

D’un point de vue écologique, le liège est un très bon choix même si sur un rapport qualité/prix, le polyuréthane et le polystyrène sont en haut de la liste.

D’autres facteurs seront pris en compte tels que l’épaisseur adéquate et le budget disposé.

Par conséquent, la meilleure chose à faire est de faire appel aux services d’un professionnel qui dispose de l’expertise nécessaire afin que tout se passe comme sur des roulettes.