Comment éviter le burn-out ?

L’épuisement au travail est devenu un véritable fléau dans le domaine professionnel. La fatigue, le stress, les sollicitations de votre hiérarchie sur votre temps de vie privée, le manque de reconnaissance, tous ces facteurs pèsent considérablement sur les employés. Ce mal peut vous conduire à la dépression, voir même vous empêcher de travailler. Il touche tous les secteurs d’activité ainsi que toutes les catégories socio-professionnelles. Voici quelques conseils pour l’éviter.

Se déconnecter

De nombreuses personnes politiques le revendiquent dans le débat public, il est nécessaire de faire valoir un droit à la déconnexion. Le développement des outils de communication n’est pas toujours bénéfique à la séparation entre la vie privée et la vie professionnelle. La montée en puissance des applications de travail collaboratives accessibles depuis chez soi et l’informatisation de nos foyers font que nous sommes de plus en plus sollicités par notre hiérarchie à la maison, y compris en dehors des heures de travail, le soir et le week-end. Vous avez le droit de couper au moment où vous quittez le bureau.

Se mettre à la méditation

Adopter une attitude zen aide à mieux appréhender les problèmes et les conflits, y compris au bureau. La méditation est un excellent moyen de se recentrer sur soi-même et sur son corps pour se libérer l’esprit. Cette activité permet de se vider la tête et d’avoir une attitude plus sereine dans ses choix. Des spécialistes du développement personnel recommandent la pratique du Yoga pour retrouver une forme d’harmonie entre le corps et l’esprit.

Faire du sport

Pour ceux qui préfèrent l’action, la pratique d’une activité sportive permet aussi d’évacuer un certain nombre de sources de stress. Pouvoir se dépenser, se défouler et bouger contribue à votre équilibre intellectuel. Lorsque l’on focalise son attention sur des gestes précis, et que l’on ne pense plus à ses problèmes, le cerveau peut littéralement faire une pause et se détendre réellement.