Biographie de Basile Boli

Ce footballeur français est né en 1967 en Côte d’Ivoire. Il a été formé à Auxerre, en même temps que son illustre frère Roger, où il réalise ses classes au centre de formation. Défenseur central de renom, il inscrit ses premières lettres de noblesse en devenant un joueur indispensable à l’AJA.

Une carrière mémorable

Après huit années passées au bord de l’Yonne, il décide d’élever son niveau en signant en 1990 à l’Olympique de Marseille. Sous les ordres de Bernard Tapie, il laissera une trace inoubliable dans le cœur des supporters phocéens. Ses quatre saisons sont marquées par de nombreux titres.

Aux côtés de Rudi Voller, Didier Deschamps et Marcel Desailly notamment, il remporte trois championnats de France et surtout la coupe des clubs champions en 1993 contre le grand Milan AC. Ce trophée convoité par tous les footballeurs de la planète a été offert au club marseillais sur un but de l’inévitable Basile Boli.

Des trophées à la pelle

Son coup de boule restera dans les annales du football Français. Joueur attachant et volubile, sa carrière en équipe de France est cependant moins aboutie que celle en club. L’impossibilité de se qualifier avec les bleus pour les coupes du monde de 90 et 94 et un Euro 92 très décevant sont les points clés de sa carrière internationale. Suite aux scandales de la triste affaire de corruption « OM-VA », il quittera le club pour les Glasgow Rangers où il remportera un titre de champion en 1995.

Il mettra un terme à sa carrière en 1997 suite à des crochets par l’AS Monaco et le club nippon d’Uruwa. Dès 2007, il embrasse une carrière politique où il sera même nommé secrétaire national de l’UMP. Basile Boli est également engagé dans différentes associations où il milite pour le développement de sa terre natale. Courant 2009, il sera suspecté d’abus de confiance et mis en examen avant d’être relaxé.

Depuis, il gravite autour de l’OM et donne des interviews concernant ses opinions sur l’actualité footbalistique.