Les panneaux solaires : une alternative écologique à privilégier ?

Vous avez probablement remarqué les panneaux solaires sur les toits de votre voisin écolo et celui-ci vous en vante les mérites sans cesse, mais vous n’êtes pas sûr d’être totalement convaincus. Dans cet article nous avons réunis les avantages et les inconvénients de ces systèmes pour vous aider à faire votre choix.

En avant la transition écologique

Avoir des panneaux solaires est une bonne solution lorsque que l’on souhaite réduire son empreinte carbone et faire un bon geste pour la planète. En effet, l’énergie produite par ces équipements de chauffage est dite « propre », elle ne pollue pas, ne rejette pas de gaz à effets de serre. De plus, comme celle-ci vient du soleil, elle est renouvelable à l’infini et inépuisable.

Pas tout le monde est un bon candidat

Le premier avantage est assez convaincant, cependant pas tous les foyers seront éligibles à l’installation de panneaux solaires puisque comme leurs noms l’indiquent : le soleil est la source d’énergie. Les habitations qui ne possèdent pas les conditions optimales ne pourront pas avoir de bon rendement.

C’est pourquoi ils sont déconseillés aux personnes résidant dans des régions peu ensoleillées ou les personnes dont les toitures ne sont pas exposées plein sud avec une orientation à 35%.

Vous ferez des économies et gagnerez un revenu supplémentaire

Cette partie a convaincu de nombreux particuliers car l’installation de panneaux solaires permet de faire de très grandes économies d’énergie et par conséquent des économies d’argent. Une étude a même révélé qu’il était possible d’économiser des dizaines de milliers d’euros sur 20 ans.

Il est également possible de revendre votre surplus d’énergie produite à des sociétés d’énergie publique comme EDF. Ainsi, si vous ne consommez pas tout ce que vous avez produit, vous pouvez arrondir les fins de mois et ne rien gaspiller.

Un système dépendant de la météo

Les panneaux solaires ne sont pas toujours fiables car des longues périodes de mauvais temps peuvent pénaliser vos rendements. Il est ainsi possible qu’au moment de l’hiver – où vous avez le plus besoin d’eau chaude et de chauffage – la production d’énergie soit plus faible.