Entrepreneurs : Direction Londres?

L’écosystème économique français est comme vous le savez particulièrement spécifique en Europe. Cela notamment du un système social très présent qui peut coûter très cher aux entreprises, et notamment aux entrepreneurs. À ce titre, de plus en plus de créateurs optent pour des solutions offshore, dont l’Angleterre.

Quelques chiffres pour mieux comprendre Londres

La ville de Londres compte plus de 8,5 millions d’habitants et sa superficie est 15 fois plus grande que celle de Paris. Clairement, il s’agit de  comparer Londres avec l’Île-de-France, plutôt que la capitale elle-même. Aussi, Londres dispose d’une image très positive matière de business, et ce, à juste titre!

Certains éléments ne trompent pas puisque Londres est la ville numéro 1 au monde en matière de congrès. Plus précisément, cela signifie que la capitale londonienne accueille le plus grand nombre de congrès d’entreprise, mais aussi de secteurs d’activité, et ce, très loin devant Paris. Londres également une capitale boursière de renommée mondiale, au même titre que New York, Francfort ou encore Tokyo dans une moindre mesure.

L’Angleterre du point de vue des entrepreneurs

Alors que la France essaie à tout prix de devenir un pays leader en matière d’entreprenariat, il n’en est rien.

En effet, il manque un élément fondamental : l’état d’esprit!

En Angleterre, comme dans tous les pays anglophones, l’écosystème économique local est très orienté vers les entreprises. Plus précisément, les taxes concernant les embauches, tout comme les contraintes administratives sont particulièrement mince. Cela apporte une grande souplesse à tout entrepreneur évoluant sur le sol anglais.

Aussi, la modernité est bel et bien présente puisque tout se déroule en ligne, Et surtout, il n’existe que 2 statuts d’entreprise possible. Ce qui tranche avec la dizaine de statuts d’entreprise existant en France!

À ce titre, il est particulièrement facile d’ouvrir une société en Angleterre puisque cela prend moins de 20 minutes ! Aussi, il te fait possible de bénéficier d’un compte bancaire étranger situé en Angleterre, et ce, surtout si votre entité ce trouve au royaume d’Albion.

Dans tous les cas, il y a bien évidemment des règles fiscales à respecter afin de rester dans les clous, et ce, avec l’administration française. Le offshore n’est plus un mirage, mais une réalité au coeur de la mondialisation!